Qui sommes-nous ?

 

L’Académie médiévale et populaire de Termes, créée en 2012, est issue de la fusion de deux associations : Les amis de la Tour de Termes et des Lions de Termes. À vocation culturelle et socio-éducative, l’association a pour but :

  • L’animation artistique et culturelle des sites médiévaux de Termes d’Armagnac, la Tour et la motte castrale de Monterran, conçue comme un outil de valorisation et de sauvegarde du patrimoine médiéval et occitan. Mais aussi la participation à des animations publiques multi-époques sur d’autres sites. Cela se concrétise par des ateliers médiévaux autour de l’artisanat, du théâtre, de la danse, et des manifestations de plus grande envergure dont les fêtes médiévales.

  • De rassembler autour des deux sites historiques de Termes, le plus grand nombre de personnes différentes désireuses de s’inscrire dans une démarche de transmission des savoirs et savoir-faire des arts médiévaux dont l’artisanat, de la culture et de l’histoire du Bas Moyen Âge.

  • De s’ancrer sur le territoire et participer à son rayonnement en tant que l’un des trois sites patrimoniaux majeurs du pays touristique du Pays Val d’Adour. L’association multiplie les partenariats avec les collectivités publiques et aussi les privés dont les associations culturelles, les artisans et commerçants locaux, dans le but respectivement de proposer une offre commune et avantageuse, de défendre le territoire et ses produits emblématiques.

Toutes les activités se déclinent selon les principes, la philosophie et les méthodes de l’Éducation Populaire, autour des valeurs d’accessibilité, de partage et de tolérance.

Les projets de développement

Chacun des projets est élaboré sur le principe de l’accessibilité à tous les publics ainsi que la volonté de présenter les différents aspects de la culture médiévale et susciter la curiosité pour ce patrimoine.

  • La muséographie du donjon

L’objectif de la partie reconstitution est de recréer les objets du quotidien et de redonner vie aux salles du donjon. Dans une optique de transmission des savoir-faire des arts médiévaux, la partie reconstitution du musée est aussi alimentée par des objets créés suivant les techniques traditionnelles par l’association ou les artisans animant le site, tels les ferrures des placards, les poteries, les costumes ou certaines pièces d’armures.

  • La mise en place d’un stade de joute équestre médiéval

Par cet espace, l’association désire placer le cheval au cœur de son projet de développement. Occasion de développer l’expérimentation archéologique autour des équipements équestres médiévaux (maréchalerie), le stade rentre dans le cadre de la valorisation de ce patrimoine et dans la transmission de savoir-faire ancestraux en lien avec le cheval.

Ce serait également un lieu dédié au développement artistique pour les acteurs du territoire, une scène pour les artistes locaux proposant tout type d’évènements à destination de tous les publics.

  • La création d’un village d’artisans dans le parc ombragé de la Tour

L’association œuvre à l’émergence d’un véritable village d’artisans travaillant selon les techniques médiévales ; le tout basé sur un travail de recherches historiques sérieux et cohérent avec la période médiévale du château de Termes. La métallurgie a été choisie comme point de départ avec la création d’un atelier de forge débutée en 2019. Ce nouveau parcours doit être en mesure de proposer des animations tout public, des stages découvertes à la formation, et aussi d’alimenter les collections du musée par ses productions. Le village permettra ainsi la démultiplication des animations et complètera l’offre permanente du site en période de vacances scolaires.

  • L’élaboration d’un jardin médiéval près de l’église Saint-Pierre

Le jardin tient une place importante dans le monde médiéval. Indispensable à la médecine et à l’alimentation, il est aussi un lieu de recueillement et de promenade dans les espaces religieux et seigneuriaux. Le projet de jardin médiéval fait l’objet d’une véritable réflexion à long terme. En lien avec les problématiques actuelles, le projet vise à proposer une production locale suivant les techniques médiévale, valorisant les nombreuses plantes oubliées de cette période. Aussi cela permettra de reconstituer la vie à l’époque de l’apogée du château d’une manière la plus complète et fidèle possible.

  • La sauvegarde de la motte castrale de Monterran

Construction typique du système féodal, la motte castrale, ancêtre des châteaux forts, est un monticule de terre artificiel ou semi-artificiel sur lequel repose un donjon, dans la plupart des cas fait de bois. Ce patrimoine termois est composé d’une double motte aux dimensions très imposantes comparées aux autres exemples qui nous sont parvenus. Cela s’explique en partie par le fait rare que l’église Saint-Barthélemy en pierre occupe à elle seule la plus petite des deux mottes. En charge de ce site exceptionnel, l’association se doit de le sauvegarder et de faire connaître ce type de construction encore très peu connu par le grand public. Dans cette optique, des étudiants du lycée agricole de Riscle viennent au mois de mars 2021 débroussailler la motte castrale afin de la valoriser et de créer un sentier pédagogique sur le chemin de randonnée PR1.

Théâtre à la Tour de Termes d'Armagnac

Quelques Chiffres

 

La Tour de Termes c’est :

  • près de 8000 visiteurs par an

  • 4000 personnes accueillies sur l’ensemble des animations

  • 115 adhérents, dont 45 membres actifs

  • 2 salariés à temps plein

  • 4 volontaires en service civique

  • 1 section théâtre

  • 1 section danse médiévale

  • 1 section reconstitution historique (spécialisée sur l’artisanat de la période médiévale)

Virtuellement

  • plus de 520.000 pages consultées sur le site internet par an

  • 2 644 mentions « J’aime » sur Facebook

  • 928 abonnés sur Instagram

  • 448 followers sur Twitter